Explore la fascinante Roue de l’Année 2024 et plonge dans les rituels envoûtants des Sabbats. Imagine un calendrier où chaque saison est bien plus qu’un simple passage du temps, mais une célébration profonde et significative de la nature elle-même.

La Roue de l’Année est une représentation cyclique des saisons, rythmée par huit étapes appelées Sabbats. Ces moments magiques marquent les transitions entre les solstices, les équinoxes et les moments intermédiaires. Chacun portant en lui un symbolisme puissant et une connexion avec les cycles de la Terre.

Dans cet article, nous allons plonger dans l’essence même de cette Roue magique, découvrir la signification unique de chaque Sabbat. Et comprendre comment ces célébrations ancestrales continuent d’influencer et d’inspirer les pratiques contemporaines. 
Prépare-toi à un voyage à travers le temps, où la nature, la spiritualité et la magie se rejoignent pour former un tableau vibrant de la vie. Êtes-vous prêt à dévoiler les mystères des Sabbats et à vous laisser emporter par le rythme envoûtant de la Roue de l’Année ?

Sommaire
Signification et Origine de la Roue de l’Année
Samhain
Yule
Imbolc
Ostara
Beltane
Litha
Lammas ou Lughnasadh
Mabon

Roue de l’année : signification et origine

La roue de l’année est le symbole qui réunit les 8 sabbats de la Wicca. Chacune des fêtes correspond à un événement important du cycle de la nature. Elles sont inspirées par des fêtes celtiques et germaniques, et datent d’avant la religion catholique.

Le principe même de la roue de l’année est de représenter le cycle des saisons sur l’année et les célébrations qui y sont associées. Il est aussi important de noter qu’à cette époque, les saisons telles qu’on les connaît n’existaient pas. Il n’y avait que deux saisons : la période claire et la période sombre.

Les huits sabbats sont découpés en deux catégories : les sabbats majeurs et mineurs.

Les 4 sabbats majeurs correspondent à des fêtes importantes de la culture païenne : Samhain, Imbolc, Beltane et Lughnasadh.

Les 4 sabbats mineurs, eux, correspondent aux équinoxes et solstices : Yule, Ostara, Litha et Mabon.

Ces célébrations sont très liées au fait que les peuples vivaient en harmonie avec la nature. Ils suivent alors le cycle de celle-ci et s’accompagnent des esbats. La célébration de chaque pleine lune de l’année.

Les sabbats servent à honorer la nature et à faire une pause où l’on peut faire preuve de gratitude. Très souvent tournés vers l’acceptation des temps difficiles comme des cadeaux de la nature.

La croyance derrière ces notions est d’éviter de céder au péché de l’amertume, de l’orgueil ou encore de l’apitoiement. On prend conscience de ce que l’on a gagné ou perdu durant la période précédente. Ainsi que des efforts que l’on peut fournir pour la période à venir.

Poussant ainsi à l’équilibre, et au développement personnel et sociétal.

Origine de la Roue de l’année

Ces huits sabbats correspondent donc à des notions de la religion païenne et de la culture Celtique. Ces célébrations datent de l’antiquité.

A cette période, il y avait très peu de manuscrits -les connaissances étaient transmises à l’oral. Puis au Moyen-Âge, le peu qui existaient auront été détruit. Les historiens racontent que la roue de l’année n’avait pas cette représentation et les sabbats ne portaient pas ce nom.

La roue de l’année telle qu’on la connaît aujourd’hui n’est apparue pour la première fois que dans les années 1800. Dans un ouvrage du mythologue Jacob Grimm, Teutonic Mythology. Et n’aura pris sa forme actuelle qu’en 1950 environ, proposé par le mouvement Wicca.

Découvre un livre passionnant sur les pratiques païennes : l’Almanach de la Sorcière Moderne

sabbat de samhain
Symbole du Sabbat de Samhain

Sabbat de Samhain : 31 octobre

Le sabbat de Samhain est le premier, l’année s’achève et recommence ce jour-là. Sa date de célébration est le 31 octobre.

Prononcé Sa-ouine, ce sabbat signifie étymologiquement “fin d’été”. Il marque alors la fin de la période claire et l’entrée dans la période sombre. Cette dernière n’était pas considérée comme une mauvaise période et était tout autant honorée que la première.

Leur vision étant que le bien et le mal ne font qu’un, à l’image du yin et du yang. La saison sombre est une période de repos pour permettre le renouveau de la terre au printemps.

La nuit de Samhain, la croyance veut que le voile entre le monde des vivants et le monde des morts soit levé.

On honore alors les défunts et on allume des lumières afin de guider les esprits égarés. Les lumières servent aussi à éloigner les ténèbres et les esprits malveillants de chez soi.

On porte des masques dans le but de se protéger des entités qui pourraient nous vouloir du mal. Cela ne concerne pas seulement les fantômes et les esprits. Mais d’autres créatures telles que les nymphes, les lutins ou encore les succubes qui cherchent à enlever les êtres humains.

C’est du sabbat de Samhain qu’est né Halloween et la Toussaint bien plus tard. Beaucoup de symboles et pratiques se rejoignent.

sabbat de yule
Symbole du Sabbat de Yule

Yule : solstice d’hiver le 21 décembre

Le sabbat de Yule est particulier et a une grande importance. Il peut se célébrer sur plusieurs jours, que l’on nomme les 12 nuits de Yule.

Sa date est lors du solstice d’hiver qui peut tomber le 21, 22 ou 23 décembre en fonction des années. En 2023, il se célèbre le 22 décembre.

Les 12 nuits de Yule démarrent la veille du solstice. Et chaque nuit va avoir une symbolique et une célébration propre. Je te laisse découvrir le détail de chacune d’entre elles dans l’article complet qui sera ci-dessous.

Le sabbat de Yule célèbre la moitié de la période sombre. Le but est d’honorer la nature qui se repose afin qu’elle puisse nous bénir de sa lumière prochainement. Le solstice d’hiver est le jour où les nuits longues se raccourcissent pour laisser la place à la lumière du jour.

Les célébrations et rituels sont tous en rapport avec le froid qui s’installe. Ainsi qu’une demande de clémence auprès des dieux, afin de ne pas avoir trop de mal à se nourrir.

L’hiver et la période sombre étaient tout autant respectés que le reste. Considérés comme une nécessité pour la terre qui a besoin de se régénérer.

Yule est un moment de répit où l’on se retrouve avec sa famille ou ses proches afin de profiter d’un moment de partage. Les célébrations ressemblent beaucoup à Noël, fête qui a été inspirée du sabbat.

sabbat d'imbolc
Symbole du Sabbat d’Imbolc

Sabbat d’Imbolc : 1er février 2024

Le sabbat d’Imbolc se célèbre à la moitié du chemin entre le solstice d’hiver et de printemps. Il fait honneur au début de la croissance de la nature. Ainsi qu’au renouveau de la vie après la période sombre de l’hiver.

Imbolc est considéré comme le sabbat de la lumière, de la purification et de la divination. Ce sabbat célèbre la croissance de la nature, et remercie les divinités. Il permet également de se connecter à son intuition pour recevoir des messages et des bénédictions. 

Imbolc est un sabbat tourné vers l’introspection, on peut très bien le célébrer seul et en profiter pour se reconnecter à soi. 

C’est la chandeleur qui aura été inspirée de ce sabbat, les crêpes étant un symbole très ancien relié au soleil et à la lumière. Le blé aussi a une grande importance dans les célébrations. Puisqu’il servait à remercier les dieux tout en leur demandant d’amener une récolte abondante.

sabbat d'ostara
Symbole du Sabbat d’Ostara

Ostara : équinoxe de printemps le 20 mars 2024

Le sabbat d’Ostara célèbre directement le printemps ! A la date de l’équinoxe de printemps, on ne pouvait s’imaginer autre chose.

Ostara est associé à l’espoir que l’on attendait depuis Yule. C’est maintenant que l’on profite de la lumière tant souhaitée. L’équinoxe de printemps, c’est lorsque le jour et la nuit sont de durée égale. Le moment précis où le jour et la lumière vont bientôt -enfin- prendre le dessus sur la nuit et l’obscurité.

C’est une période de renouveau, de renaissance et de fertilité où la nature commence à se réveiller de son sommeil hivernal.  De la même façon que la lumière vainc les ténèbres, c’est le jour pour chasser et bannir les mauvaises influences.

Ainsi, c’est le moment idéal pour se débarrasser des vieilles habitudes pour apporter le renouveau. Afin de semer les graines de l’avenir, au sens propre comme au figuré ! 

sabbat de beltane
Symbole du Sabbat de Beltane

Sabbat de Beltane : le 1er mai 2024

Le Sabbat de Beltane célèbre la fertilité, l’amour et la vie. Les rituels incluent des danses joyeuses autour du mât de mai, symbolisant l’union sacrée de la déesse et du dieu. Les feux allumés en cette nuit spéciale sont plus que de simples flammes. Ils représentent la lumière triomphant sur l’obscurité.

Ce rituel ancestral, célébré traditionnellement le 1er mai, marque le passage joyeux de la saison sombre à la saison claire. Imagine-toi au cœur d’une forêt mystique, où les feux de joie dansent et où l’énergie vibrante de la nature s’éveille.

C’est un moment où la nature est à son apogée, les fleurs sont épanouies. C’est une période pour se connecter avec l’énergie vitale qui nous entoure, honorant le cycle éternel de la vie et de la mort.

Le Sabbat de Beltane est une célébration exaltante de l’équilibre, de l’amour et de la renaissance.

sabbat de litha
Symbole du Sabbat de Litha

Litha : solstice d’été le 24 juin 2024

Le sabbat de Litha emmène au sommet de l’énergie estivale. Célébré autour du solstice d’été, aux alentours du 21 juin. Litha embrasse la journée la plus longue de l’année avec une ferveur passionnée.

Les champs sont colorés, les fleurs épanouies. La nature baigne dans la lumière dorée du soleil. Litha célèbre la puissance du soleil et la plénitude de la nature. C’est le moment où la terre atteint son apogée de fertilité.

Les festivités de Litha mettent en avant les feux de joie. Symboles de purification et de victoire de la lumière sur l’obscurité. Les rituels incluent des danses enjouées, des chants vibrants et des offrandes à la nature généreuse. C’est une période propice à la réflexion sur la lumière intérieure. Mais aussi à la croissance personnelle et la gratitude envers la nature généreuse qui nous entoure. 

Le Sabbat de Litha est le moment idéal pour célébrer la splendeur éclatante de l’été et te connecter avec la vitalité qui rayonne autour de toi.

sabbat de lammas ou lughnasagh
Symbole du Sabbat de Lammas ou Lughnasadh

Lughnasadh ou Lammas : le 1er août 2024

Le sabbat de Lammas, aussi appelé Lughnasadh, se célèbre le 1er août. Il marque le début de la récolte et célèbre la générosité de la terre.

Lammas est le moment de récolter les fruits de nos efforts, que ce soit dans nos projets personnels ou dans notre vie quotidienne. C’est aussi le temps de partager, de célébrer l’abondance et de reconnaître la nature cyclique de la vie.

Les rituels de Lammas sont liés à la gratitude pour les récoltes à venir. On tisse des couronnes, on partage des pains fraîchement cuits et on se connecte avec la terre nourricière. Les feux sacrés allumés symbolisent la transformation et l’offrande de nos intentions à la chaleur bienfaisante du soleil.

Le sabbat de Lammas est une célébration de l’abondance, de la récolte et du partage. C’est un moment idéal pour reconnaître nos réussites, exprimer notre gratitude et se préparer à la transition vers les jours plus frais à venir.

sabbat et symbole de mabon
Symbole du Sabbat de Mabon

Mabon : équinoxe d’automne le 21 septembre 2024

Le sabbat de Mabon est le sabbat des récoltes. Cette fête païenne offre la possibilité de célébrer la générosité de la nature et ses richesses.

Il se célèbre lors de l’équinoxe d’automne. Le jour et la nuit sont de durée égale, un moment d’équilibre parfait dont on peut profiter pour mettre de l’ordre dans sa vie avant l’entrée dans la période sombre.

On peut profiter du sabbat de Mabon pour gâter ses proches et se préparer un repas plus que rassasiant avec les dernières récoltes abondantes de l’année. Aussi, c’est la période idéale pour effectuer une introspection et observer le chemin incroyable que tu as fait durant la période claire.

On récolte alors les efforts fournis ces derniers mois, on fait preuve de gratitude envers soi, ses proches et la nature. C’est un sabbat enrichissant et très joyeux.

Author

Je suis Amandine, cartomancienne passionnée par les symboliques, la mythologie et tous les sujets dont je parle ici ! N'hésites pas à laisser un commentaire si tu as la moindre question !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Contenu protégé !