Walpurgis : la nuit des sorcières du 30 avril au 1er mai

walpurgis la nuit des sorcières significations symboles
15 min. de lecture

Walpurgis, aussi nommée la nuit des sorcières, est très semblable au sabbat de Beltane et se célèbre aussi la nuit du 30 avril au 1er mai 2023. Origine de l’ancienne Germanie, elle est encore fêtée aujourd’hui et possède de grandes significations et symboliques à travers l’europe ! Découvre comment est célébrée Walpurgis et tout ce qu’il y a à savoir sur cette fête unique !

Walpurgis : significations et histoire

Walpurgis se célèbre la nuit du 30 avril au 1er mai. C’est une fête païenne, originaire des pays nordiques et son principe est de célébrer le retour de la lumière.

Walpurgis ne fait pas partie de la roue de l’année wicca. Elle est néanmoins très associée à Beltane, le sabbat celte qui se déroule à la même date et qui met à l’honneur les mêmes principes ! Les célébrations sont également très similaires.

Tout comme Beltane, la Nuit des sorcières est une sorte de fête miroir du sabbat de Samhain.

Petite “coïncidence” que je me dois de souligner : Samhain est célébrée le 1er mai dans les pays de l’hémisphère sud qui ont les saisons inversées par rapport à nous. Quand nous fêtons l’équinoxe de printemps (Ostara), ils fêtent l’équinoxe d’automne (Mabon).

Cette tradition est très ancienne, remontant -minimum- aux années 700 dans l’ancienne Germanie. Le nom Walpurgis a été choisi en l’honneur de la Sainte Walpurge. Qui est d’origine anglaise.

La fête aura néanmoins fait profil bas pendant de longues années, essentiellement à cause des allusions catholiques. Ces derniers auront associé la fête à la sorcellerie noire et aux créatures maléfiques…

Pourtant, à l’origine comme aujourd’hui, la fête est bel et bien pure. Une célébration de la nature, dans la spiritualité et la croyance que les Dieux descendent sur terre cette nuit-là pour mettre fin à l’hiver et apporter la fertilité.

Nulles pratiques douteuses ne sont contées dans les écrits historiques. Les pratiques consistaient à danser autour d’un grand feu de bois. En se réunissant tous ensemble pour célébrer, en communauté, le retour du printemps tant attendu. 
Walpurgis reste toujours aussi discrète partout dans le monde. La fête aura néanmoins persisté dans quelques régions européennes et est encore célébrée aujourd’hui. Sans trop de timidité comparé à l’époque du Moyen-Âge !

symbolique de walpurgis

Walpurgis : symboles et croyances associés

Walpurgis est une fête riche en symboles, en voici quelques uns avec leur signification et la raison de leur utilisation !

🔥 Le feu : la pureté et la purification ; la lumière et la chaleur.

Le feu est un élément très puissant qui est beaucoup considéré comme le seul à être “contre” la nature. Je déduis, mais je pense que cette ironie a sérieusement été pensée.

💃 La danse : l’expression de la joie, de la liberté qu’offre l’espoir de la lumière qui revient. Elle permet aussi d’apaiser son esprit en évacuant toutes les peurs. A l’époque, le manque de nourriture était fatal. Le retour du printemps annonce le retour abondant de baies en tout genre, fruits, légumes, etc.

🌲 L’arbre de mai : il représente la fertilité (forme de l’attribut masculin) et les offrandes de la nature. En plus de la croissance de celle-ci. Il sert également à représenter la force de la nature à travers la puissance des arbres. De plus, spirituellement il est considéré comme une preuve que les Dieux et la nature protègent les humains.

Il n’est pas toujours planté à ce moment-là néanmoins. Il est parfois planté plus tard dans le mois de Mai mais reste associé à cette célébration du printemps qu’est Walpurgis.

L’arbre de mai tire ses origines de l’Egypte antique ainsi que de la Grèce antique et la mythologie. J’accorderai sûrement un article entier rien qu’à l’arbre de mai, il y a beaucoup de choses à dire. Mais en gros, beaucoup de pays en Europe ont cette tradition. Des danses sont organisées autour de l’arbre lorsqu’il est planté. Il a une grande valeur ainsi qu’une grande symbolique tout au long de sa vie. 

danse autour du feu de walpurgis

Les croyances associées à Walpurgis

Walpurgis n’est pas juste une célébration du printemps et du retour de la période claire. C’est aussi et surtout une fête célébrant la fertilité. Et plus particulièrement, la fertilité des Dieux.

La nuit du 30 avril au 1er mai consacrait le mariage du Dieu Wodan et de Freya, la reine de l’amour et de la fertilité.

Mais à l’ère de la christianisation, les dieux germaniques devinrent des diables à bannir. La fête évolue alors en une chasse aux mauvais esprits, pour bannir les démons et les sorcières.

Comme pour Samhain, le voile entre le monde des vivants et le monde des morts s’amincie cette nuit-là. Le passage entre les deux est facilité.

Célébrations actuelles pour Walpurgis dans les pays européens

Les célébrations associées à Walpurgis sont nombreuses mais tournent toutes autour d’une même idée: honorer la nature et les bienfaits qu’elle nous offre. L’occasion de fêter notre arrivée à la moitié du printemps qui annonce le retour prochain de la lumière, la chaleur, l’été. Célébrer, aussi, la pluie qui nous aura permis d’avoir des récoltes abondantes et de ne pas souffrir de la sécheresse (ou peu..).

Dans la culture païenne, chaque chose mérite sa place. La pluie, le froid et l’hiver ne sont pas détestés, ils sont même célébrés au même titre que le soleil, la chaleur et l’été.

Walpurgis n’est pas une fête très répandue, et pourtant, elle est toujours célébrée dans de nombreux pays européens. Dans ce qui suit, je parle bien entendu des célébrations actuelles !

La nuit des sorcières en Alsace

La nuit des sorcières est toujours très présente en Alsace et des célébrations spéciales y sont organisées. Particulièrement en Moselle-Est (Hexennaaten), en Basse-Alsace (Hexennacht) et Haute-Alsace (Haxafacht).

Au départ, la fête a les mêmes symboliques et aspects que Walpurgis, l’Alsace étant à ce moment-là, sur le territoire germanique.

Puis vient, comme partout ailleurs, l’influence du catholicisme qui met toute la sorcellerie dans le panier “diableries”. Par conséquent, l’idée que les sorcières et les sorciers soient maléfiques s’installe dans les mœurs. La nuit des sorcières devient l’occasion de se protéger de celles-ci et de leurs mauvais sorts.

S’installent des nouvelles traditions, que je n’ai retrouvées dans aucune autre culture. Pendant les 9 jours précédant cette fête, l’église fait sonner les cloches. Puis le 30 avril, jour J, les villageois sont tous dans les rues pour chasser les sorcières et les démons en faisant le plus de bruit possible. Des rituels de purification et de protection étaient aussi réalisés à l’aide d’eau bénite et de sel.

Les années passent et la célébration est toujours là mais change au fil du temps. À la fin du 19e siècle et durant le 20e siècle, la tradition se transforme pour ressembler à Samhain. Il est coutume de faire des farces, parfois même avec un peu trop d’implication. Des poutres posées contre les portes d’entrées, du fumier empilé devant les portes, des trucs rigolos et sympas quoi.

De nos jours, la nuit des sorcières est toujours célébrée et porte fièrement son association à Samhain, le nouvel an des sorcières. Les enfants sortent dans les rues et font des petites farces, comme on peut en voir lors d’Halloween aux Etats-Unis. (Le papier toilette dans les arbres par exemple)

Des événements spéciaux sont parfois organisés comme des bals.

Les grands feux en Belgique

En Belgique, il est coutume d’allumer de grands feux afin de se protéger des sorcières et des sorciers. Cette tradition remonterait au Moyen-Âge (période où la religion catholique était particulièrement présente soit dit en passant…).

Au centre du pays, 7 grands feux étaient allumés dans différentes villes. La croyance est que quiconque pourrait tous les apercevoir en même temps serait protégé pour l’année entière des mauvais sorts !

J’aime beaucoup l’idée même si ça met tous les pratiquants de sorcellerie dans le même panier (et pas le meilleur). Mais passons.

Encore aujourd’hui, de grands feux sont allumés, notamment dans la commune de Bouge. En dehors de la croyance citée plus haut, le but est de célébrer la fin de l’hiver en détruisant les restes des bois de chauffage.

Walpurgis en Allemagne

Selon la légende, le 1er mai (la nuit de Walpurgis), sorcières et sorciers se réunissaient pour danser autour d’un feu de joie dans un des massifs allemands. Cette légende est devenue populaire au XVIIe siècle grâce à l’œuvre Faust. Une tragédie de Johann Wolfgang von Goethe. Et à donner lieu à de nombreuses autres légendes qui en découlent.

Aujourd’hui encore, les poupées des sorcières sont des souvenirs appréciés des touristes. Et une soirée dansante est organisée le 30 avril dans de nombreuses régions allemandes ! De quoi attirer beaucoup de visiteurs curieux, ou encore des sorcières et sorciers !

événement de walpurgis en république tchèque

Pálení čarodějnic en République Tchèque

En République tchèque, on parle de Pálení čarodějnic. Cette fête est sûrement celle qui a le plus gardé la célébration originale de Walpurgis. Cependant, des poupées de paille sont déguisées en sorcières et mises sur le bûcher… Le but étant de se protéger des êtres malfaisants.

Les enfants et les adultes se déguisent. Puis à la tombée de la nuit, des grands feux sont allumés. Les gens dansent et chantent autour des flammes pour célébrer le retour de la saison claire. C’est également l’occasion de se réunir pour partager un bon repas.

vappu en finlande une tradition de walpurgis

Vappu en Finlande

La nuit de Walpurgis est associée à différentes célébrations et significations en fonction des pays et des époques. En Finlande, la fête porte le nom de Vappu et est encore aujourd’hui une tradition pour les étudiants. Elle est une des célébrations les plus importantes de l’année après le nouvel an et la fête de la Saint-Jean !

Si Vappu a encore autant d’impact aujourd’hui, c’est grâce aux traditions étudiantes qui ont fait subsister la fête. Cette fête ancienne était avant tout célébrée par des classes sociales hautes. Mais à partir de la fin du XIXe siècle, elle est adoptée par les étudiants universitaires. Et aujourd’hui, elle est encore célébrée par ceux-ci.

Avant de t’expliquer la suite, je dois te parler de cela : en finissant le lycée, les finlandais reçoivent une casquette. Un couvre-chef très symbolique :

« Pour moi, elle symbolise les possibilités qui s’ouvrent au bachelier, la liberté, la promesse d’un avenir brillant ainsi qu’une forme de réussite », dit Eveliina Lehtonen, en se souvenant de son ressenti le jour où lui fut remis son précieux diplôme.

Cette casquette n’est portée que lors de la remise du baccalauréat, du diplôme universitaire et pour des événement spéciaux ou festifs tels que Vappu. Un simple accessoire qui devient un symbole fort d’espoir et de réussite.

Eveliina continue et exprime sa pensée quant au port de la casquette le 1er mai : « Porter sa casquette le 1er Mai continue à être associé à l’arrivée du printemps : c’est le retour des beaux jours »

À Helsinki, la tradition veut que les étudiants nettoient la statue Havis Amanda sur la place du marché avant de la coiffer de la fameuse casquette des étudiants. Les festivités incluent aussi un pique-nique dans les parcs des villes et la consommation d’une boisson fermentée, le sima.

statue de havis amanda pour vappu (walpurgis) en finlande
Célébration de Vappu en Finlande

Valborgsmässoafton en Suède

Les branchages de l’hiver passé sont rassemblés en de grands bûchers qu’on allume dans les hauteurs. Il est chanté des chants traditionnels en rapport avec le retour du printemps. Il existe même un repas traditionnel avec du saumon mariné à l’aneth et il est coutume de boire du schnaps avec celui-ci.

Dans les villes étudiantes, tout comme la tradition finlandaise, les étudiants coiffés de leurs casquettes blanches font des discours sur le printemps et l’espoir qu’il apporte.

Des chorales sont aussi présentes pour chanter des hymnes. De nombreuses personnes se réunissent pour célébrer ensemble le retour des beaux jours.

Parmi les sources
Universalis : la nuit de Walpurgis
Livre de Gustav Meyrinck, La Nuit de Walpurgis, éditions Flammarion

Partager cet article
A retrouver sur :
Je suis Amandine, cartomancienne passionnée par les symboliques, la mythologie et tous les sujets dont je parle ici ! N'hésites pas à laisser un commentaire si tu as la moindre question !
1 commentaire
error: Contenu protégé !